La Conférence mondiale pour l’Éducation (Global Education Initiative ou GE7) qui aura lieu en 2018 a été officiellement lancée le jeudi 7 décembre 2017 à Paris, par son instigatrice, Amy Sarr Fall, fondatrice du Club Intelligences Citoyennes, à l’occasion d’une cérémonie ayant permis de dévoiler la composition du comité scientifique riche de plus de 15 nationalités. La GE7 est donc une initiative de la société civile pour concevoir une nouvelle vision sur l’éducation en vue de proposer des actions concrètes pour les générations actuelles et futures. Composé entre autres de leaders du monde de l’enseignement, des médias, du secteur privé et de la culture, notre collectif réunit plus de 25 personnalités qui ont su se distinguer à travers leur engagement en faveur du développement durable, soit par la voie de l’éducation, de l’entreprenariat des jeunes, des sciences ou de l’environnement.

Ensemble, anticiper l'éducation de demain dans l'action

En effet, la GE7 estime que l’éducation est l’instrument le plus déterminant pour notre planète, nos sociétés et nos économies dans la prévention de la radicalisation et du recrutement du terrorisme, dans la hausse du taux de chômage et les faibles opportunités de travail, dans la dégradation de l’environnement, etc. Les mécanismes de transition ont besoin d’évoluer du monde vulnérable dans lequel nous vivons vers celui que nous voulons pour nos enfants. Nous devons ainsi promouvoir la sécurité, la paix, la justice, la démocratie et l’égalité des chances pour tous plus vigoureusement. Cela ne peut se faire sans la réévaluation des systèmes éducatifs qui devront s’adapter aux besoins et attentes actuels. Au moment où le monde se fixe comme but d’atteindre les Objectifs du Développement Durable impulsés par l’Organisation des Nations Unies, notre ambition est de mobiliser la société civile à travers les cinq continents en vue d’anticiper ensemble, et dans l’action, l’éducation de demain.